Festival d’Avignon (4)

« La Provence », dimanche matin!

3 jours d’immersion culturelle pour Manuel Valls, pour son plaisir, celui des artistes et le nôtre à qui, il donne l’exemple: « la culture est centrale dans la construction de notre pays » Olivier Py citant le Premier Ministre!

Titre dans la Provence ce matin:

« les politiques à nouveau en odeur de sainteté » (à Avignon)

En effet, même Pascal Rogard, attendu en contradicteur dans un débat, a témoigné de sa déception des premières années du quinquennat, mais bien indiqué que l’arrivée à Matignon de Manuel Valls avait inversé les choses avec notamment, de nouveau, la sanctuarisation des crédits pour la culture, la considération des artistes (défense des droits d’auteurs au niveau européen) parcours artistique et culturel de la maternelle au lycée… formulation de la culture partagée comme pilier de la République et du vivre ensemble.

J’ai vraiment vécu cela dans les différentes tables rondes auxquelles j’ai pris part.
La culture n’est pas qu’une politique publique sectorisée, elle est l’essence même d’une politique qui les irrigue toutes.
Claude Bartolonne l’a fortement exprimé! et Olivier Py l’incarne bien…avec des mots justes, qui touchent le cœur et l’intelligence.

Nouvelle journée, nouvelle table ronde…
Bonheur (oui) de retrouver Jean Paul Delahaye, qui aura été un grand DGESCO et d’être à ses côtés pour cette réflexion collective !
Ses travaux continuent d’éclairer la volonté politique de ceux qui veulent véritablement construire une Ecole intégrative, dans une Société intégrative parce que la République est intégrative!
Bien formuler notre projet de société autour du projet éducatif et du projet jeunesse, ce n’est pas qu’une juxtaposition de mesures!

C’est la compréhension de l’évolution des besoins collectifs et de l’aspiration à la réussite individuelle; c’est la mise en œuvre des outils d’évolution de nos institutions éducatives pour viser l’égalité d’accès à tous, en s’appuyant sur la conviction que TOUS les enfants sont capables d’apprendre et de réussir!
C’est savoir donner une vision, une espérance de long terme, parce qu’élever, éduquer, émanciper, former un enfant, ça n’est pas instantané…

Ça demande du temps, de l’attention et de la constance…
Ayons en 😃

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s