Dominique GILLOT dépose un amendement relatif au refus de soins

Suite à l’adoption par la Commission des Affaires Sociales du Sénat de l’amendement n° COM-377 qui confie au Défenseur des droits la mission d’évaluer les pratiques de refus de soins en lieu et place des conseils des ordres des professions médicales ; cet amendement complète l’article 19 par une typologie des principales situations caractérisant le refus de soins, en vue de mieux qualifier les situations. Celle-ci s’appuie sur la typologie mentionnée dans le cadre de la circulaire 33/2008 de l’Assurance maladie.

Comme l’indique le rapport du Défenseur des droits consacré à la question des « refus de soins opposés aux bénéficiaires de la CMU-C, de l’ACS et de l’AME » remis au Premier Ministre en mars 2014, si les victimes n’entament pas de recours, c’est souvent en raison de leur difficulté à faire valoir leurs droits, couramment à cause d’une méconnaissance des dispositifs existants.

Inscrire ainsi dans la loi une typologie des refus de soins performera l’information aux patients et participera à l’effectivité de leurs droits.

Vous retrouverez cet amendement en cliquant sur le lien ci-après:

Amendement refus de soins

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s