Voyage d’étude à Bruxelles – Préparation du rapport sur l’Intelligence Artificielle

Les 8 et 9 février dernier, Dominique GILLOT, accompagnée par le Député Claude DE GANAY, s’est rendue à Bruxelles pour rencontrer les chercheurs et les experts de la Commission européenne sur les questions d’Intelligence Artificielle (IA). Ce déplacement intervient dans le cadre de la préparation de son rapport sur l’Intelligence Artificielle commandé par l’Office Parlementaire d’Évaluation des Choix Scientifiques et Technologiques, structure du Parlement français.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Leur étude s’articule autour de deux grands axes:

– L’état de la recherche en intelligence artificielle et en technologies informatiques ainsi que les relations entre recherche publique et recherche privée à ce sujet ;

– Les opportunités et les risques que représente l’accélération de ces techniques, ainsi que les enjeux éthiques, juridiques, politiques, éducatifs et économiques de l’intelligence artificielle.

Lire la suite

Discours de Dominique GILLOT pour les 10 ans de l’IHEST

L’IHEST a souhaité placer les dix ans sous le signe du progrès, l’utopie et la reconstruction – progrès et utopie devant éclairer la reconstruction permanente qui caractérise le rapport science-société – et posé deux questions : quelle reconstruction pour le progrès ? Quelle capacité à partager les utopies pour mettre les sciences en société ?
Tels sont les grands sujets qui ont orienté les travaux du symposium organisé a l’occasion du 10ème anniversaire de l’IHEST en juin 2016, le progrès et l’utopie devant aider à éclairer cette reconstruction permanente qui caractérise le rapport science-société.

 

Les travaux de l’OPECST

1. – Les rapports de l’OPECST : des programmes d’étude en plusieurs étapes

a) L’étude de faisabilité

Une fois le rapporteur désigné, ce dernier effectue d’abord une étude de faisabilité. Cette étude a pour objet d’établir un état des connaissances sur le sujet, de déterminer d’éventuels axes de recherche, d’apprécier les possibilités d’obtenir des résultats pertinents dans les délais requis, et enfin de déterminer les moyens nécessaires pour engager un programme d’étude.

en commission de la cultureLe rapporteur soumet ensuite aux membres de l’OPECST les conclusions de son étude de faisabilité qui doit être accompagnée d’une réflexion méthodologique. Il propose alors, soit d’engager un programme d’étude conduisant à l’établissement d’un rapport, ce qui est de loin le cas le plus fréquent, soit de reformuler la saisine (ainsi, une saisine portant initialement sur les biocarburants a été élargie aux perspectives du développement des productions agricoles à usage non alimentaire) soit, exceptionnellement, de ne pas poursuivre les travaux.

Lire la suite

Constitution et fonctionnement de l’OPECST

1. – La structure de l’Office

L’OPECST représente une structure originale au sein du Parlement : cette délégation, dont les membres sont désignés de façon à assurer une représentation proportionnelle des groupes politiques, est commune à l’Assemblée nationale et au Séopecst2012nat. Elle est composée de dix-huit députés et de dix-huit sénateurs. Quant à la présidence de l’OPECST, elle est assurée par un membre de l’une ou l’autre assemblée, de façon alternative, pour une durée de trois ans, la loi précisant que le premier vice-président doit appartenir à l’autre assemblée.

Lire la suite