Cérémonie d’hommage aux victimes civiles, handicapées ou malades de la Seconde Guerre Mondiale.

Dominique GILLOT était ce samedi 10 décembre – journée internationale des droits de l’Homme – en sa qualité de Présidente du CNCPH, aux côtés du Président de la République sur le Parvis des Libertés et des Droits de l’Homme.

Le Président a rendu hommage aux 45 000 personnes, Handicapées psychiques ou malades mentales, mortes sous le régime de Vichy, de faim et d’isolement dans les hôpitaux psychiatriques où elles étaient enfermées .
Considérées comme improductives et irrécupérables , elles ont été abandonnées par les pouvoirs publics...derrière les murs des établissements d’enfermement.
Des artistes connus figurent parmi les victimes, comme Camille Claudel ou Séraphine de Senlis… beaucoup d’autres ont disparu dans l’oubli, y compris parfois de leurs familles.